• Du chocolat?

    Lundi soir, après un re-visionnage (pour ma pomme) de « Juno » avec ma Parano, Jérémy, Timothée, Jérémy et Loïc nous retrouvent au Palais.

    S'ensuit une phrase qui restera désormais dans les annales...
    Timothée, en savourant son Prince de Lu :
     « En fait la vie c'est comme un Bichoco : tu commences par le début et tu finis par la fin. »
    Et tous, une moitié de Prince dans la main, tentant de laisser le chocolat sur un seul côté du biscuit, opinant violemment de la moumoute.
    Oui oui oui.
    C'est bien vrai.

    Mercredi soir, petit repas chez le très célèbre Jérémy aka Mr. Marquis, « Enregistres-mwa à Jérèm' ! Avec l'apostrophe à la fin ! ».
    Oui, notre star de Sanary.
    Il est de retour dans la vibrante cité d'Avignon.
    Crêpes au fromage et au jambon, aubergines à la tomate, Flammekuch', gâteau au chocolat.
    Que du diététique.
    Que du bon.
    Après une dizaine de cigarettes, « Jérèm' » nous sort le jeu-qui-te-fait-savoir-si-tu-connais-bien-tes-amis.

    - Alors là tu choisis entre les 4 propositions et tu les classes selon tes préférences.
    - Ok !
    - Et après nous on doit les classer selon ce que tu ferais...
    - Hein ?
    - Oui et dans cette case tu mets ton choix personnel.
    - De ?
    - Et tu peux aussi parier et mettre un joker.
    - Bon vas-y on commence tu nous expliqueras en route.

    A 23h58, après moult clins d'œil et messes basses, Anaïs, Jérémy et mwa nous écrions :
    - Bon j'vais aux toilettes !
    Flo en reste coi.

    Une bougie sur une part de gâteau plus tard, nous vouala de retour dans le salon, hurlant à tue-tête et massacrant allègrement « Joyeux AAaaaaanniversaaaaaaiiiireuh ! ».

    Le lendemain rendez-vous est pris à « Extramuros », surpraïze pour Flo encore, décidemment ce garçon n'en finit pas d'être surpris !
    On retrouve Vince, Gaspard, Charles, Alex, Eddine et Jérèm' (hé hé dis donc !), avec <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:PersonName w:st="on" ProductID="la Parano. Pis"><st1:PersonName w:st="on" ProductID="la Parano.">la Parano.</st1:PersonName> Pis</st1:PersonName> coupette de champagne avec les parents et repas entre nous, le vin coule à flot, je me retrouve avec un verre de Pastis, un autre de vin et la coupe de champagne devant les yeux :
    - Ouh lalala ! Alors atteeeeends... Je vais finir le Pastis, ensuite le champagne pis j'attaquerai le vin. Tu vois Anaïs : tout est une question d'ORGANISATION !

    A la fin du repas, Anaïs :
    - Tu sais, quand on était petits, je me demandais toujours pourquoi les adultes n'étaient jamais assis à la place qu'ils avaient au début du repas pour le dessert. Tu vois là, on fait pareil. Au fond ça veut dire qu'est un peu des adultes.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :