• J'ai les oreilles qui sifflent... OH! Je dormais là!






    JOSH JR., SORS TON BATEAU !!!

    Alalala... Ces quelques jours à Port Camargue... Happiness :-)
    Notre départ est prévu un lundi, à 18h <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:PersonName w:st="on" ProductID="la Saloperie">la Saloperie</st1:PersonName> est chez mwa (oui... c'est son petit nom à Olivier, si c'est pas mignon).

    Il a deux sacs. Mwa, j'emporte ma maison...
    Au passage j'embarque le télé péage et « on the road again » !
    Nous sommes partis depuis seulement ½ heures quand soudain... LE BOUCHON !
    Nous ne sommes pas encore sur l'autoroute... ça promet...
    On s'occupe comme on peut pendant ce temps.

    Au bout d'une heure à avancer à la vitesse d'un misérable vermicelle le rond point de Remoulins pointe le bout de son nez !
    L'effet « entonnoir » de l'entrée de l'autoroute provoque moult débordements d'injures ! Mais grâce au télé péage de Papa, qui double tout le monde et appuie sur le champignon comme pour prendre une bouffée d'oxygène dès la barrière passée ?
    Gagné ! La bachelière ! Hé hé !
    Oui, Olivier et mwa avons la fâcheuse manie de tomber sur les mauvais plans.
    Aujourd'hui c'était l'incendie déclaré sur l'A9. Merci. On y travaille beaucoup.

    Enfin le Grau-du-Roi approche ! Ce qui signifie que Port Camargue n'est plus très loin ! On se plante à un énième rond-point et fonçons tout droit dans le Grau.

    Une femme traverse devant ma voiture sans regarder.
    Mon sang ne fait qu'un tour, et là... Toutes fenêtres dehors mais tentant de le dire discrètement...
     « Surtout dis pas merci... Connasse ! »
    Elle tourne la tête vers nous et j'accélère et criant à mon compagnon de fortune :
     « BAISSE TOI BAISSE TOI !!! »
    Ce qu'il fait immédiatement.

    L'arrivée dans notre chez-nous se fait finalement sans encombres. Olivier comprend très vite que je demande une synchronisation PARFAITE !
    Lorsque je prend mon virage à 90° il doit appuyer sur le bouton afin d'ouvrir le portail automatique, ainsi personne ne perd de temps.
    ...
    Et mwa je gagne en bonus un fou rire (intérieur bien entendu) en le voyant appuyer désespérément sur le bouton lorsque celui-ci ne veut pas marcher !

    Je me trompe encore une fois pour faire chauffer les plaques, nous attendons une heure que l'eau de notre riz boue, au final nous partons acheter des sandwichs à côté.
    C'est Manon qui nous sauvera le lendemain.

    Et il n'y eut presque QUE des moments mémorables ! :-)

    Les virées à la plage. Manon faisant une allergie au sel. L'eau tellement froide que je ne peux même pas y entrer entière les derniers jours. Nos allers-retours avec l'eau UNIQUEMENT à la taille :-)

    Et bien évidemment n'oublions as Josh Junior (Junior pour les intimes). Le voisin du dessous. Nos réflexes dès le matin étaient de regarder la terrasse du dessous, avec bien sûr de nombreuses fois où nous nous sommes fait repérer !

    Tout ce qu'on attendait c'était que la famille sorte le voilier car lorsqu'il rentrait c'était Josh qui faisait tout, donc matage à loisir... Hé hé !

    Notre sortie à la « Soirée Mousse » de <st1:PersonName w:st="on" ProductID="la Scatola. Le"><st1:PersonName w:st="on" ProductID="la Scatola.">la Scatola.</st1:PersonName> Le</st1:PersonName> Gilles de Manon. Le Pastis juste avant et le Punch que j'ai coupé au jus d'orange (ben quoi je savais pas !).

    Une soirée comatage devant la télé, un moustique, le canapé, Olivier et mwa.
    Monsieur : « AAAHHH un moustique ! Ecrase-le Margaux ! Ecrase-le »
    Mwa : BIM ! J'écrase le moustique... sur le canapé.
    Regard désespéré : « Merde... J'ai taché le canapé ! »
    Monsieur : « Stupiiide ! Tu pouvais pas le faire avec tes mains ? »
    Mwa : « Ben non c'est dégueu... »
    Mission commando pour nettoyer le canapé (y'avait trois fois rien mais bon...). Toute seule. Avec cette Saloperie qui me regardait mort de rire.

    Dernier jour Olivier passe l'aspi et je me met à la serpillière.
    Très fière de mwa j'ai nettoyé tout le salon ! Je vais taper chez la voisine afin de lui donner les dernières denrées naufragées dans le frigo. Je referme la porte d'entrée. Retourne dans le salon, Olivier sur les talons.
    - Oh non ! Putain y'a le chien ! Allez pssch pssch ! Aaaahhh !!! Je viens de nettoyer !
    Et du couloir on entend « Lucky ? Où es-tu ? »...

    Et puis aussi les allers-retours au bureau de tabac, mwa attendant Monsieur sur le parking et faisant mine de crier « Oliviiiier !!!! C'est Maman ! Qu'est-ce que tu as dans ta main ??? » mit mouvements de bras par la fenêtre.

    Je suis passée sur certaines choses, comme le dernier jour à la plage où Olivier a effacé toutes mes photos... Et pour les autres oublis, ma mémoire me fait défaut... Sorry ;-)

    Nous sommes rentrés, bronzés, plutôt crevés, mais en tout cas pour ma part ravis :-D Je veux remettre ça l'année prochaine hein ? HEIN ???




    bande-son : town called malice - the jam<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :