• Nage éléphant d'mer, nage sans t'arréter!




    C'est le teint pas vraiment frais et dispos que j'attrape mon clavier pour raconter ma palpitante vie de jeune fille au-pair en Irlande.

    L'amoureux ayant déserté le pays-du-Leprechauns-en-folie vendredi matin (après que je lui ai passé un appel ADORABLE), je me suis retrouvée errant désoeuvrée, l'âme esseulée au 6 Strand Road, Baldoyle...
    Bon j'avoue j'exagère, surtout que s'il lit ça, ses chevilles vont exploser.
    Ou alors je me ferai engueuler parce que je parle trop de lui.
    Ou alors il ne le lira pas.
    Dans ce cas je le forcerai à lire cette prose délirante.
    Et dans ce cas là :
    - ses chevilles exploseront
    OU
    - je me ferai engueuler parce que je parle trop de lui

    Mais je m'égare...

    Et puis c'est pas nouveau, j'ai le moral dans le fond de mes chaussons Paul Frank depuis un petit moment. Tout ça à cause de THE BIG DEPARTURE !
    Ouh ça fait peur...
     « It's scary » comme disent nos amis lutins.

    Et puis la cerise sur le cheesecake c'était quand même de me faire bosser ce ouikend.
    Moooouuuaaaaa Mâdâme, le ouikend j'me masse !
    Ben non, mets-twa l'ongle vernis dans l'œil jusqu'à la troisième phalange...

    Hier, donc, lever 8h...
    Boulot avec Aisling jusqu'à 12h45 à peu près.
    Douche et hop hop, me voilà à la gare.

    Marde...
    J'ai mal calculé...
    Enfin bon j'ai attendu un bon moment que Sieur Train ne se décide à venir (non mais aussi quelle idée de partir à 14h alors que le train arrive à 14h32... NON MAIS COMMENT !).

    La tronche dans l'coton je monte dans ce que je crois être l'avant-dernier wagon.
    Pourquoi l'avant-dernier wagon ?
    C'est pourtant très simple.
    Lors de notre première rencontre avec Chloé, la demoiselle m'envoie un texto pour me signaler qu'elle se trouvera dans ce wagon précisément, ce à quoi je lui répond que je porte un manteau turquoise et que donc il sera très facile de me repérer.
    Vouala, fin du suspens, vous savez tout...

    Dans ce-que-je-crois-être-l'avant-dernier-wagon... Nulle trace de Chloé...
    Texto : « Euh... t'es ou ? »
     « Dans l'avant dernier wagon et twa ? »
     « Mwa aussi... Enfin je crois... »
    Trop fatiguée de la gambette pour bouger du strapontin où je me suis posée avec la grâce qui me caractérise (qui a ri dans le fond ?), c'est la demoiselle qui saute de son wagon à Howth Junction pour me rejoindre dans ce-que-je-croyais-être-l'avant-dernier-wagon.

    Il est 15h30 quand nous poussons enfin la porte de la brasserie Sixty6.
    Puis, pour rejoindre le TopShop convoité par Chloé à St Stephen's Green, obligées nous sommes de passer par l'espèce de marché couvert de Georges Street...

    C'est un piège ce truc !
    Ah tiens ça a l'air sympa cette boutique !
    Oh et celle-là !
    Ooooh regarde les barrettes ! Ne sont-elles pas tout simplement superbes ?!?
    Ah... Elles coûtent quand même une main... On repassera.
    Trouvailles en tout genre, après un bon moment, nous nous décidons à quitter cet enfer du porte-monnaie.

    Petit tour à TopShop, tsss ils soldent même pas encore me fait remarquer Chloé.
    SCANDALE !
    Puis Boots au St Stephen's Green Shopping Centre.
    J'ai d'ailleurs testé il y a une heure maintenant une sorte de gommage (oui Margaux fait cobaye humain et en plus elle en parle...) chauffant. Mwa aventurière, mwa pas peur, mwa avec une sale tronche.
    Je suis la notice.
    Faut se mouiller le visage. Se sécher les mains. Appliquer le gommage du bout des doigts et faire des mouvements circulaires pendant 20-30 secondes.
    Dingue... J'ai l'impression que chaque millimètre carré de mon visâââââge s'est paré d'une doudoune en polaire ultra chaude !

    Vouala.

    Mais revenons à nos lapins.
    En sortant de Boots (et donc, si vous avez suivi, de St Stephen's Green Shopping Centre de par le fait), il pleut, il mouille, c'est la fête à la grenouille.
    Repli stratégique dans le HMV.
    Amaigrissement alarmant du porte-monnaie. :-)

    Puis on trace jusqu'à Henry Street pour Chloé qui doit changer un truc chez M&S.
    Restauration au bouiboui.
    'Tain nuleuh ! Dans le Happy Meal je voulais le Petit Nain d'Epice ! Pas Shrek.
    Über dégoutée je suis...

    Pis direction le Parnell Centre pour voir « Shrek the Third ».
    Petit photo de mwa avec la famille Simpsons au complet. Même pas honte.
    Petite séance photo également avec les dents de vampire-bonbons de Chloé.
    Racontage de bétises en attendant que la salle soit nettoyée.
    Et enfin ZE MOVIE !

    Enfin avant... Installation dans la salle qui nous passe le best of des chansons Disney en anglais. Chansons sur lesquelles nous nous déchaînons bien évidemment en français.
    Trop hilarant, bian fûr... :-)

    Pis ZE MOVIE.
    J'étais, of course ( !), morte de rire du début à la fin.

    Puis retour maison.

    Puis lever encore à 8h ce matin.
    Sauf qu'aujourd'hui Kate était là.
    L'incarnation du Mal en personne, dans le corps d'une gamine de 5 ans...
    Mais dans une semaine c'est fini ! FINI ! HURRAY !

    J'ai terminé de bosser vers 11h.
    Depuis j'me masse.
    J'ai regardé « Je vais bien, ne t'en fais pas » et c'était suuUUuuuper beau (sanglots dans le voix, mais ch'uis nulle en onomatopées, Chloé peut confirmer, et en plus c'est chaud à faire par écrit !).

    Mais ça tout le monde s'en fout... :-)


  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Juin 2007 à 00:30
    ah!
    superbe mise à jour mamour, je ne ferais pas mieux moi même! J'ai regardé Spongebob Squarepants le film today, ils ont craqué =) je viens de me rentrer, j'ai sommeil >_<
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :