• On and On and On and On...

    Oh et puis merde. Tout m’énerve, IL m’énerve.
    Avec ses « élans » de protection.

     

     

    Lâche-mwa ! Pourquoi tu fais ça seulement avec mwa ? Parce que je suis « une fille » ? Mais rien à foutre, putain laisse-mwa respirer j’en peux plus !

     

     

    Je supporte plus tes sautes d’humeur, ton humour à deux balles, ton attitude qui me fait passer du rire aux larmes.

     

     

    J’avais passé une si bonne soirée. Tout (enfin presque... et tant mieux) Chloro et Dé6bel chez Seb. A manger, à boire, de quoi danser, des rires et des gens qui se moquent gentiment un peu partout. Mon appareil qui fait marcher le flash à tout moment.

     

     

    Petit battement dans la soirée. Seb est introuvable. Puis non. Puis j’insiste pour savoir pourquoi il avait disparu. Et on s’isole. Et on parle, on parle, on parle. De cette histoire qui me ronge de l’intérieur. Des choses que je n’avais jamais osé demander. Des précisions.

     

     

    Et les autres qui tournent derrière la fenêtre et qui nous espionne. Puis j’vide mon sac à Elsa et Maë. Ca fait bizarre, ça surprend. Il y a des sourcils haussés très hauts et des sourires et encore et toujours des questions. On s’isole toutes les trois dans une chambre pour continuer à parler. Par moment je sens les larmes me monter aux yeux, parce qu’Elsa savait « plus ou moins » et que mwa je ne suis toujours pas sensée le savoir. Et ça me frustre. Pourquoi ont-elles fait ça ? Je les insulte à chaque phrase. Mais les pires sont pour Benoît.

     

     

    - Margaux tu comprends pas comment ça fonctionne un mec, dit Seb
    - Alors vas-y expliques-mwa !

     

    - Un mec, si tu lui fais des avances il aura beaucoup voire énormément de mal à ne pas y céder.

     

     

    Je m’en fous. Ce mec-là savait ce qu’il faisait. Il savait comment j’étais. Il connaissait sa situation de son côté. Il y avait tout plein de choses. Et la pire c’était que je ne pouvais pas partir avec eux à ce moment-là. Et que ce dont je craignais le plus est arrivé... Finalement.

     

     

    Bon tant qu’on y est Maë, puisqu’on se dit tout ce soir, je suis sortie avec Seb.

     

     

    Et pia pia pia pia

     

     

    Et de parler, de re-parler, de ressasser toutes ces histoires ça fait du bien. Ca rapproche. Je me sentais beaucoup plus proche d’elles que je ne l’avais jamais été.
    Puis Sandra a effacé toutes mes photos. Celles avec mon frère, celles du forum et les vidéos, celles de l’apéritif pour l’anniversaire de mon frère et toutes celles de la soirée. Je suis écoeurée. Elle ne l’a pas fait exprès. Mais bon... J’ai une boule amère dans la gorge.

     

     

    Alors à 5h on décide de déserter la chambrette où nous nous étions installées pour ne pas s’endormir. On refait des photos. Des drôles, des belles, des où l’alcool fait encore un peu briller nos yeux et puis on sourit très très grand pour oublier.

     

     

    1/2h plus tard le ciel s’éclaircit. On n’a pas vu la nuit passer. On ne veut pas se coucher. A quoi cela servirait-il ? Alors avec Yoan, Seb, Benoît, Sandra, Elsa, Johanna, Maë et mwa on joue à Buzz.

     

    Les équipes :
    Seb – Johanna
    Yoan – Elsa
    Benoît – Sandra
    Maë – mwa

     

     

    Ma team à mwa gagne la première partie et donc pour la 2e tout le monde s’acharne sur nous. C’est pas juste... On reste digne, on finit 2e. :-)

     

    Je rentre chez mwa, il est 11h30. Je suis debout depuis plus de 24h. La fatigue tombe sur mes épaules et mon père commence à me chercher... J’voulais pas ça, éviter ces confrontations seulement une fois !


    bande-son : holes to heaven - jack johnson

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Janvier 2007 à 17:03
    de toute façon..
    ..comme a dit un grand homme (une femme en l'occurence): "les mecs c'est tous des salauds"
    2
    Jeudi 18 Janvier 2007 à 00:01
    i agree
    j'me la pèt! je parle siouper bien l'english yes! :-) bon c'est sûr que ça dépend des jours pour la citation :-)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :